Rencontrer votre enfant intérieur

Dans mon article précédent (Premiers pas vers votre enfant intérieur), je vous ai parlé de cet enfant intérieur que nous avons tous en nous et qui parfois, va faire réagir l’adulte que nous sommes dans certaines situations, de manière inappropriée.

En fait, il nous appartient de prendre soin de notre enfant intérieur, pour devenir des adultes vraiment responsables de notre vie.
En lui rendant régulièrement visite pour voir dans quel état émotionnel il est, nous pouvons selon les cas le consoler, lui expliquer, le rassurer… pour éviter qu’il ne pointe le bout de son nez dans des situations où c’est l’adulte qui devrait agir et décider.

Peut-être vous dites-vous : c’est bien gentil tout ça, mais comment faire en pratique ? Je fais comment moi pour contacter mon enfant intérieur ?

Bien sûr, vous avez toujours la possibilité de consulter un thérapeute (praticien en sophro-analyse ou autre) pour vous aider dans cette rencontre, et il y aura des cas où cela sera nécessaire, en fonction de ce que l’enfant aura vécu et des blocages qui en résultent pour l’adulte.

Mais vous pouvez aussi prendre l’habitude d’aller vous-même régulièrement à sa rencontre, pour son plus grand bien et pour le plus grand bien de l’adulte aussi !

Je vous propose pour cela, le petit exercice simple suivant :

Installez-vous confortablement dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé. Assurez-vous d’avoir une vingtaine de minutes au moins pour vous consacrer à l’exercice, surtout les premières fois.

Fermez les yeux et portez votre attention sur votre respiration. Observez votre respiration. Ressentez le va et vient de l’air dans votre corps. A chaque expiration, laissez partir les pensées inutiles, les tracas du quotidien. Laissez peu à peu votre respiration devenir plus ample, plus calme.

Puis laissez venir un paysage de nature que vous aimez particulièrement. Cela peut être un paysage que vous connaissez, ou un paysage totalement imaginaire.
Voyez, ressentez, tous les détails de ce paysage, les couleurs, les formes, les sensations, les sons, les odeurs…

Dans ce paysage, vous savez que vous allez rencontrer votre enfant intérieur.
Et maintenant vous voyez apparaître votre enfant intérieur. Laissez le venir à l’âge qu’il veut, mais pas plus de 10 ans (après c’est déjà la pré adolescence).
Voyez comment il est habillé.
Que fait-il, quelle expression a-t-il sur son visage ?… Est-il souriant ou plutôt triste, sérieux, grognon ?… Observez tout simplement, sans juger.

Faites-vous connaitre de lui. Dites-lui que vous êtes lui adulte et que vous êtes là pour le rencontrer, pour vous occuper de lui, que vous êtes là pour l’aider… Voyez comment il réagit… Et comment vous réagissez, vous…
Peut-être va-t-il vous sauter au cou… Peut-être aura-t-il besoin d’un peu de temps pour vous accorder sa confiance… ça n’a pas d’importance. Ce qui compte, c’est ce lien qui est rétabli.

Restez avec votre enfant intérieur tout le temps que vous voulez. Peut-être jouerez-vous avec lui ; peut-être le prendrez-vous dans vos bras… Laissez les choses se faire naturellement entre l’enfant et vous, à son rythme et au vôtre, sans forcer.

Puis imaginez que depuis votre cœur part une belle lumière blanche qui forme une magnifique sphère autour de l’enfant. Laissez la sphère rapetisser avec l’enfant à l’intérieur, jusqu’à devenir une petite bille brillante que vous laisserez revenir dans votre cœur.

Puis à votre rythme, vous prendrez 2 ou 3 profondes respirations, vous bougerez doucement, d’abord les mains, les pieds, puis vous vous étirerez et enfin vous ouvrirez les yeux.

Je vous conseille de faire régulièrement cet exercice, surtout au début (une ou deux fois par semaine par exemple) et de noter les différences et l’évolution entre chaque rencontre de l’état de l’enfant et du vôtre !

Vous pourrez tenir un petit cahier/carnet de vos rencontres.
Si vous en ressentez l’envie, vous pourrez dessiner, peindre ou matérialiser par un collage… cette rencontre.

[wysija_form id= »1″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *